Quels sont les dangers du CBD ? 

04/10/2023 8 min.

Le CBD, plébiscité pour ses vertus, navigue néanmoins dans des eaux médicales parfois troubles. Les inquiétudes émergent particulièrement autour de ses interactions médicamenteuses, des implications lors de la grossesse, et de son impact sur les mineurs. L'ombre de la perte du permis de conduire plane également pour les consommateurs, ajoutant une couche supplémentaire d’appréhension. L’examen des contre-indications et dangers potentiels du CBD s’avère donc indispensable, guidant les utilisateurs vers une consommation éclairée et sécurisée.

Sommaire

joint de marajuannaa ou de CBD en train d'être préparé

Le CBD, ou cannabidiol, suscite un intérêt croissant en tant que remède naturel pour divers problèmes de santé. Cependant, à mesure que son utilisation se généralise, il est essentiel de faire le point sur les éventuels dangers associés à cette molécule.

Quels dangers peuvent-être apportés par la consommation de CBD ?

Le CBD est-il dangereux ?

Le CBD navigue dans une zone floue en termes de dangerosité. La substance elle-même, quand isolée et consommée dans un cadre contrôlé, n’est pas considérée comme dangereuse pour la majorité des adultes.

Cependant, son interaction complexe avec d’autres substances, ainsi que l’absence de contrôles stricts autour des produits à base de CBD, peut potentiellement entraîner des situations risquées.

Les consommateurs sont donc mis en garde contre les promesses de guérison miracles vantée par de nombreux acteurs du marchés, sans la moindre justification scientifique..

La plupart du temps, le danger réside pas dans la molécule elle-même, mais dans un manque d’information, une utilisation non conforme ou dans des interactions non anticipées avec d’autres aspects de la santé. L’approche la plus sûre et la plus sage vis-à-vis du CBD implique la consultation préalable avec un professionnel de santé, une attention minutieuse aux dosages, et une vigilance quant à la qualité et la provenance des produits choisis.

Les Interactions médicamenteuses avec le CBD

L’une des principales préoccupations liées au CBD concerne ses interactions avec les médicaments sur ordonnance. Le CBD peut affecter le métabolisme de certains médicaments en inhibant les enzymes cytochromes P450[1], responsables de la métabolisation de nombreux médicaments. Cela peut entraîner des variations dans les niveaux sanguins des médicaments, les rendant moins ou plus efficaces, et potentiellement provoquer des effets indésirables graves.

Le CBD peut notamment interagir avec des médicaments anticoagulants tels que la warfarine, ce qui peut avoir des implications importantes pour les patients qui nécessitent un ajustement précis de la posologie de leur traitement. De plus, il peut affecter les médicaments antiépileptiques comme le topiramate et le clobazam, créant des risques de surdosage et d’effets sédatifs sévères.

Il faut bien noter que l’ampleur de ces interactions varie d’un médicament à l’autre, et il est donc essentiel de consulter un professionnel de la santé avant de combiner le CBD avec des médicaments, afin d’ajuster les doses si nécessaire.

Les mécanismes complexes des interactions médicamenteuses avec le CBD rendent cette précaution indispensable.

L’utilisation de CBP pendant pendant la grossesse

Bien que le CBD ne soit généralement pas psychotrope comme le THC, il existe des incertitudes et des risques potentiels associés à son utilisation chez les femmes enceintes.

Les études sur les effets du CBD pendant la grossesse sont limitées, et il n’est pas possible de conclure en toute sécurité sur les effets à long terme sur le fœtus. Le système endocannabinoïde, qui interagit avec le CBD, joue un rôle crucial dans le développement du cerveau du fœtus, ce qui soulève des inquiétudes quant à l’impact potentiel du CBD sur ce processus.

Chaque grossesse étant unique, il est recommandé par mesure de précaution de s’abstenir de la consommation de CBD pendant la grossesse et de consulter un professionnel de la santé pour obtenir des conseils adaptés à chaque situation.

L’impact de la consommation du CBD sur les Mineurs

Peu d’études ont exploré l’impact de la consommation de CBD sur leur développement cérébral des mineurs. Bien que certaines études suggèrent que le CBD peut ne pas avoir d’effets néfastes sur les facultés cérébrales après une année de consommation quotidienne[2], le principe de précaution demeure de rigueur.

Il est donc recommandé que les mineurs évitent la consommation de CBD, sauf sous la stricte supervision et les conseils d’un professionnel de la santé. Les produits CBD de haute qualité provenant de sources fiables sont essentiels pour minimiser les risques potentiels.

La perte du permis de conduire.

La hantise de tout consommateur de cannabis ? La perte de son permis évidemment. Le THC reste présent de longues heures dans la salive après la consommation de cannabis, induisant de forts risques de perdre son permis. Malheureusement le consommateur de CBD n’y échappe pas… Nous vous conseillons de lire les articles suivant pour comprendre pourquoi et la dynamique du THC dans la salive. Après consommation d’un joint de CBD, vous risquez d’être positif durant 5h au test salivaire utilisé par les forces de l’ordre. Faites attention !

L'utilisation croissante du CBD en tant que remède naturel suscite des préoccupations légitimes concernant ses dangers potentiels. Les interactions médicamenteuses, l'utilisation pendant la grossesse et l'impact sur les mineurs sont autant de domaines où des précautions sont nécessaires.

Il est essentiel de consulter un professionnel de la santé avant de combiner le CBD avec des médicaments, car des ajustements de dosage peuvent être nécessaires pour éviter des effets indésirables graves. Pour les femmes enceintes, l'abstention de consommer du CBD est recommandée par mesure de précaution.

Concernant votre permis, il faut éviter d’utiliser du CBD juste avant de prendre la route, vous réduirez ainsi drastiquement les risques d’être positif au test salivaire déployé par les forces de l’ordre.

[1]Myfanwy Graham, Jennifer H Martin, Catherine J Lucas, Bridin Murnion & Jennifer Schneider (2022) Cannabidiol drug interaction considerations for prescribers and pharmacists, Expert Review of Clinical Pharmacology, 15:12, 1383-1397, DOI: 10.1080/17512433.2022.2142114
[2]Matthew D. Thompson, Roy C. Martin, Leslie P. Grayson, Steve B. Ampah, Gary Cutter, Jerzy P. Szaflarski, E. Martina Bebin, Cognitive function and adaptive skills after a one-year trial of cannabidiol (CBD) in a pediatric sample with treatment-resistant epilepsy, Epilepsy & Behavior, Volume 111, 2020, 107299,
Gestion des données
Ce cookie permet de savoir ce que vous faites sur le site et de savoir si vous êtes déjà venus

Ce cookie permet de mesurer la pertinence de nos publicités sur snapchat en suivant vos actions une fois sur le site, il permet aussi de vous proposer de la pub ciblée sur ce réseau

Les cookies google ne permettent de suivre les performances de nos campagnes de pub et de vous proposer de la publicité ciblée

Nous avons besoin de votre consentement pour déposer des cookies publicitaires et avoir de meilleures statistiques.
Pour connaitre toutes les données que nous collectons et les cookies que nous déposons sur votre navigateur, vous pouvez lire notre politique RGPD.