Le CBD réduit-il l’anxiété ? 

05/10/2023 8 min.

Les troubles anxieux et de l'humeur constituent un enjeu de santé mentale mondial majeur, affectant plus de 260 millions de personnes à l'échelle planétaire, avec une prévalence de 25% en Europe. Ces troubles, au-delà de leur fréquence, engendrent une réduction significative de la qualité de vie, perturbant les performances au travail ou à l'école, les relations familiales et les activités quotidiennes. Dans ce contexte, l'attention s'est tournée vers le cannabidiol (CBD) comme possible solution.

Sommaire

Feuille de CBD avec une fiole contenant de l'huile de CBD

Le CBD, ou cannabidiol, est un constituant naturel des plants de cannabis, distingué pour ses bienfaits potentiels en matière de santé et de bien-être, sans engendrer d’altération de la conscience, à l’inverse du THC, son homologue psychoactif. Le CBD suscite l’intérêt pour ses potentiels effets apaisants, anxiolytiques et améliorant le sommeil, faisant de lui une alternative naturelle explorée dans le soulagement de divers troubles liés à la santé mentale et au bien-être général.

Cet article analyse les preuves scientifiques actuelles pour répondre à la question cruciale : le CBD peut-il réduire l’anxiété et améliorer les troubles de l’humeur ? Une interrogation d’une importance capitale alors que la quête de réponses pour la santé mentale demeure une priorité mondiale.

Les bases scientifiques du CBD en tant que anxiolytique

Les premières études abordant les effets anxiolytiques du CBD chez les humains remontent aux années 1974 et 1982. Elles démontrent que le CBD réduit les effets anxiogènes provoqués par le THC[1][2].

Une autre étude de 1993 réalisée en double aveugle, chez des volontaires n’ayant pas de problèmes d’anxiété particulière, a démontré qu’après administration de CBD, ils ressentaient moins de stress lors d’un oral devant un public, et leur parole était plus fluide[3]. De plus, dans une autre étude en double aveugle, le CBD a significativement réduit l’anxiété subjective, évaluée par l’échelle de l’humeur analogique visuelle (VAMS), et a accru la sédation mentale.

Ces effets ont été associés à une moindre activité dans le cluster temporal médian (complexe amygdalo-hippocampique gauche, s’étendant jusqu’à l’hypothalamus), ainsi que dans le gyrus cingulaire postérieur gauche, et à une forte activité dans le gyrus parahippocampique gauche[4].

Une autre étude de 2004 a montré que chez des patients sains, l’utilisation de CBD (400mg) a réduit leur anxiété[5].

L’efficacité du CBD chez les personnes atteintes d’anxiété

Certaines personnes sont davantage sujettes à l’anxiété que d’autres. Si vous faites partie de ces personnes, vous ne vous retrouvez pas à lire cet article par hasard. Vous êtes probablement en recherche de solution pour diminuer votre anxiété. Vous êtes bien tombés !

De nombreuses études ont été réalisées avec des patients souffrant d’anxiété chronique, et les résultats sont prometteurs !

Deux études, en double aveugle, réalisées en 2011, ont travaillé avec un groupe de patients présentant de l’anxiété sociale. Une première au dosage de 400mg de CBD a mis en évidence une diminution de l’anxiété[6]. Le seconde, aux dosages de 600mg, a aussi mis en évidence une diminution de l’anxiété, ainsi que des troubles cognitifs[7].

Un autre étude, en double aveugle aussi, parue en 2019 a testé des plus faibles doses de CBD (25 à 75mg de CBD/j) sur des temps long (1 à 3 mois), sur des patients atteints d’anxiété de de mauvais sommeil. Les résultats sont intéressants : les patients ont vu leur anxiété et leurs troubles du sommeil diminuer !

Le CBD se montre aussi efficace pour diminuer l’anxiété liée à un sevrage alcoolique.

Les effets du CBD sur le sommeil

Le CBD, au-delà de son potentiel apaisant dans le contexte de l’anxiété, a également fait l’objet de recherches quant à son influence sur le sommeil, un élément indissociable d’une santé mentale équilibrée.

Les troubles du sommeil, souvent en lien avec des états anxieux, se retrouvent dans la mire des bienfaits possibles du CBD. Certaines études préliminaires suggèrent que ce cannabinoïde pourrait améliorer la qualité et la durée du sommeil en agissant sur les mécanismes cérébraux régulant le cycle veille-sommeil.

De plus, en réduisant l’anxiété, il pourrait indirectement favoriser un endormissement plus aisé et un sommeil plus réparateur.

Les limites à l’utilisation du CBD pour diminuer l’anxiété ? 

Les premières études sur l’effet du CBD sur l’anxiété sont extrêmement prometteuses, autant sur des personnes souffrant d’anxiété que sur des personnes très anxieuses. De plus, ces études utilisent en général que du CBD purifié, ne prenant ainsi pas en compte l’effet d’entourage. Ce dernier pourrait probablement apporter d’avantages de propriétés au CBD. 

Il faut faire attention tout de même si vous souhaitez utiliser du CBD dans le traitement de l’anxiété. Il faut savoir que le CBD interagit avec de nombreux médicaments dont les antidépresseurs. Si vous êtes sous traitements médicamenteux ou sous antidépresseurs, parlez en d’abord à votre médecin.

Dans le cas contraire, il n’y a visiblement pas de contre indications et une petite cure de CBD pourra vous faire le plus grand bien !

Les preuves scientifiques actuelles suggèrent que le cannabidiol (CBD) peut jouer un rôle prometteur dans la réduction de l'anxiété et l'amélioration des troubles de l'humeur. Des études montrent que le CBD a des effets anxiolytiques, notamment en diminuant le stress lors de situations sociales, et en améliorant l'humeur. De plus, il semble être efficace chez les personnes souffrant d'anxiété chronique, offrant un espoir pour ceux qui cherchent des solutions naturelles.   Cependant, avant de commencer à consommer du CBD pour réduire l’anxiété, il est crucial de consulter un professionnel de la santé si vous prenez déjà des médicaments, car le CBD peut interagir avec certains d'entre eux. En fin de compte, le CBD pourrait offrir une précieuse alternative naturelle pour améliorer la santé des personnes souffrant d’anxiété.

[1]Karniol, I.G.; Shirakawa, I.; Kasinski, N.; Pfeferman, A.; Carlini, E.A. Cannabidiol interferes with the effects of delta 9 - tetrahydrocannabinol in man. Eur. J. Pharm. 1974, 28, 172–177. [Google Scholar] [CrossRef]
[2]Zuardi, A.W.; Shirakawa, I.; Finkelfarb, E.; Karniol, I.G. Action of cannabidiol on the anxiety and other effects produced by delta 9-THC in normal subjects. Psychopharmacology 1982, 76, 245–250. [Google Scholar] [CrossRef] [PubMed]
[3]Zuardi, A.W.; Cosme, R.A.; Graeff, F.G.; Guimaraes, F.S. Effects of ipsapirone and cannabidiol on human experimental anxiety. J. Psychopharmacol. 1993, 7, 82–88. [Google Scholar] [CrossRef] [PubMed]
[4]Crippa, J.A.; Zuardi, A.W.; Garrido, G.E.; Wichert-Ana, L.; Guarnieri, R.; Ferrari, L.; Azevedo-Marques, P.M.; Hallak, J.E.; McGuire, P.K.; Filho Busatto, G. Effects of cannabidiol (CBD) on regional cerebral blood flow. Neuropsychopharmacology 2004, 29, 417–426. [Google Scholar] [CrossRef] [PubMed][Green Version]
[5]Crippa, J.A.; Zuardi, A.W.; Garrido, G.E.; Wichert-Ana, L.; Guarnieri, R.; Ferrari, L.; Azevedo-Marques, P.M.;Hallak, J.E.; McGuire, P.K.; Filho Busatto, G. E. Effects of cannabidiol (CBD) on regional cerebral blood flow
[6]Crippa, J.A.; Derenusson, G.N.; Ferrari, T.B.; Wichert-Ana, L.; Duran, F.L.; Martin-Santos, R.; Simoes, M.V.;Bhattacharyya, S.; Fusar-Poli, P.; Atakan, Z.; et al. Neural basis of anxiolytic effects of cannabidiol (CBD) in generalized social anxiety disorder: A preliminary report. J. Psychopharmacol. 2011, 25, 121–130
[7]Bergamaschi, M.M.; Queiroz, R.H.; Chagas, M.H.; de Oliveira, D.C.; De Martinis, B.S.; Kapczinski, F.;Quevedo, J.; Roesler, R.; Schroder, N.; Nardi, A.E.; et al. Cannabidiol reduces the anxiety induced by simulated public speaking in treatment-naive social phobia patients. Neuropsychopharmacology 2011, 36, 1219–1226.
Gestion des données
Ce cookie permet de savoir ce que vous faites sur le site et de savoir si vous êtes déjà venus

Ce cookie permet de mesurer la pertinence de nos publicités sur snapchat en suivant vos actions une fois sur le site, il permet aussi de vous proposer de la pub ciblée sur ce réseau

Les cookies google ne permettent de suivre les performances de nos campagnes de pub et de vous proposer de la publicité ciblée

Nous avons besoin de votre consentement pour déposer des cookies publicitaires et avoir de meilleures statistiques.
Pour connaitre toutes les données que nous collectons et les cookies que nous déposons sur votre navigateur, vous pouvez lire notre politique RGPD.