CBD pour sevrage

05/10/2023 6 min.

Le Cannabidiol, étant produit par le Cannabis, peut être souvent perçu comme une drogue. En réalité, il en est tout sauf une. De plus, il pourrait apporter de l’aide aux personnes qui souhaitent arrêter ou diminuer leur consommation de produits addictifs, les plus connus et les plus consommées étant l’alcool et le cannabis (contenant du THC celui-ci). Mais les sevrages de ces différentes molécules peuvent s’avérer fastidieux.

Sommaire

Fleur de CBD

Les personnes confrontées au sevrage du cannabis se retrouvent souvent aux prises avec une augmentation de l’anxiété, des troubles du sommeil, une perte d’appétit, des migraines, de l’irritabilité, de l’agitation, et d’autres signes physiques et psychologiques.

Quant aux troubles liés à l’alcool, ils représentent l’un des problèmes de santé les plus critiques à l’échelle mondiale, marqués par un impact personnel, familial, social et économique dévastateur. Les patients faisant face au syndrome de sevrage alcoolique (AWS) sont en proie à une hyperexcitabilité, de l’anxiété, de l’insomnie, voire des crises convulsives.

Dans cet article, nous explorerons le potentiel du CBD en tant que solution prometteuse pour atténuer les symptômes de sevrage liés au cannabis et à l’alcool tout en réduisant l’anxiété, en nous appuyant sur des preuves scientifiques et cliniques récentes.

Le CBD, une aide non négligeable dans l’arrêt de la consommation de THC.

La France est le pays européen comptant le plus grand nombre de consommateurs de cannabis. Parmi ces derniers, de nombreux consommateurs souhaitent diminuer voire stopper leur consommation, que ce soit pour des raisons de santé, ou de permis de conduire par exemple. Cependant, le sevrage du THC peut s’avérer fastidieux, notamment à cause de son action sur le sommeil. Lors de la phase de sevrage, il est très récurrent de faire face à de très grosses insomnies, ce qui peut pousser à consommer de nouveau pour y échapper.

Le CBD offre une lueur d’espoir pour les personnes souhaitant se sevrer du THC. En effet, 2 études cliniques ont montré des résultats encourageants, entraînant une réduction des symptômes de sevrage et une amélioration du taux d’abstinence[1][2].

De plus, l’utilisation du CBD pendant le sevrage du THC permet de garder les habitudes associées à la consommation : même goût, même rituel, etc… Cela est d’autant plus important lorsque la consommation est effectuée en groupe. En effet, il est toujours plus difficile de refuser “un cadeau” proposé par le collègue d’à côté, ou de résister à la tentation quand vos amis consomment du cannabis et que vous êtes baignés dans l’odeur. 

En tant qu’alternative dépourvue de THC, les fleurs de CBD sont un atout indispensable pour permettre au consommateurs de THC de se sevrer. On pourrait même parler d’un véritable enjeu de santé publique !

Le cannabidiol pourrait réduire les effets indésirables du sevrage de l’alcool

Une étude préliminaire a permis de démontrer que le cannabidiol pourrait réduire les effets indésirables du sevrage de l’alcool, tel que l’anxiété, les perturbations du comportement et de l’expression des gènes[3]. Cette étude pointe du doigt l’intérêt potentiel du CBD dans le sevrage de l’alcool et incite le milieu scientifique à approfondir les recherches. 

Le CBD émerge comme un espoir prometteur dans la lutte contre les dépendances au cannabis et à l'alcool. Alors que le sevrage du THC et de l'alcool peut être éprouvant, le CBD offre des résultats encourageants, réduisant les symptômes de sevrage et améliorant les taux d'abstinence. Sa capacité à préserver les habitudes associées à la consommation, tout en évitant les effets psychoactifs du THC, en fait un outil précieux pour les personnes cherchant à diminuer leur dépendance. Toutefois, des recherches approfondies sont nécessaires pour mieux comprendre son utilité et ses mécanismes d'action. En somme, le CBD représente un véritable enjeu de santé publique dans la quête d'une vie plus saine et équilibrée.

[1]Cannabidiol in the management of in-patient cannabis withdrawal: clinical case series, Izabella Pokorski, Nicole Clement, Nghi Phung, Marin Weltman, Shanlin Fu, and Jan Copeland, Future Neurology 2017 12:3, 133-140
[2]Crippa, J.A.S., Hallak, J.E.C., Machado-de-Sousa, J.P., Queiroz, R.H.C., Bergamaschi, M., Chagas, M.H.N. and Zuardi, A.W. (2013), Cannabidiol for the treatment of cannabis withdrawal syndrome: a case report. Journal of Clinical Pharmacy and Therapeutics, 38: 162-164. https://doi.org/10.1111/jcpt.12018
[3]Ani Gasparyan, Francisco Navarrete, Daniela Navarro, Jorge Manzanares, Cannabidiol regulates behavioral and brain alterations induced by spontaneous alcohol withdrawal, Neuropharmacology, Volume 233, 2023, 109549, ISSN 0028-3908.
Gestion des données
Ce cookie permet de savoir ce que vous faites sur le site et de savoir si vous êtes déjà venus

Ce cookie permet de mesurer la pertinence de nos publicités sur snapchat en suivant vos actions une fois sur le site, il permet aussi de vous proposer de la pub ciblée sur ce réseau

Les cookies google ne permettent de suivre les performances de nos campagnes de pub et de vous proposer de la publicité ciblée

Nous avons besoin de votre consentement pour déposer des cookies publicitaires et avoir de meilleures statistiques.
Pour connaitre toutes les données que nous collectons et les cookies que nous déposons sur votre navigateur, vous pouvez lire notre politique RGPD.